Bien que l’aboiement soit le mode de communication par excellence de toutes les races canines, certains désagréments peuvent nuire à la tranquillité de votre domicile. Pour ne pas à subir un comportement du chien, surtout quand il ne cesse d’aboyer, vous pouvez appliquer certaines méthodes. Le point sur ce que vous pouvez faire face à cette situation.

Identifiez les causes du comportement du chien qui aboie sans cesse

Les aboiements sont normaux s’ils répondent à un événement ponctuel, comme l’arrivée d’un visiteur ou durant un moment de jeu. Sachez que l’ennui peut également être à l’origine d’un mauvais comportement du chien. Cependant, ces situations n’impliquent que des aboiements ponctuels, espacés par des pauses. Dans le cas où les aboiements se prolongent durant des heures, ils peuvent devenir très lassants et perturber votre quotidien, ainsi que votre voisinage. Si vous et votre boule de poils êtes dans cette situation, il est important de d’abord consulter un vétérinaire pour bien identifier la cause du problème. En effet, ce trouble comportemental peut avoir plusieurs causes, dont l’hyperactivité. Pour résoudre ce cas spécifique, vous pouvez par exemple multiplier les activités sportives et les jeux de votre petit protégé. Des accessoires et des jouets sont dédiés à cette fin, avec de nombreux modèles au choix. Des aboiements intempestifs peuvent aussi être dus à une instabilité relationnelle. Cela peut engendrer une confusion dans la relation avec le chien, qui veut dominer son maître. Les techniques de renforcement positif via une récompense permettent de palier à ce problème, pour avoir un chien obéissant.

Comment identifier un chien aboyeur ?

Avant toutes choses, il est important de déterminer si les aboiements sont réellement anormaux. Le trouble comportemental du chien aboyeur peut se refléter par divers signes, dont celui de mastiquer et de mordre tous les objets et meubles de la maison. Il n’arrive pas non-plus à se contrôler lors des jeux et bouscule alors son maître. La réaction à tous les bruits nocturne, le manque de concentration lors des séances de dressage, ainsi que les phobies et les angoisses sont également quelques signes révélateurs d’un trouble de comportement du chien. Pour faire face positivement à ces situations, il est important de toujours garder votre calme et de ne jamais punir votre protégé. Le jeu et la technique de dressage par renforcement positif est conseillé, pour apprendre à votre chien d’arrêter d’aboyer. Cependant l’aide d’un professionnel du dressage ou d’un comportementaliste animalier peut s’avérer nécessaire, si vos efforts n’offrent pas de résultats.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.